Le végétal en Pays de la Loire : un terroir propice, des personnages passionnés et pionniers au fil des siècles

La vigne est ancestrale en Anjou et Saumur. Au XVème siècle, le roi René y introduit des plantes méditerranéennes, puis les grands explorateurs rapportent des plantes nouvelles des Nouveaux Mondes par le port de Nantes. très vite, on se rend compte que ces plantes nouvelles s’acclimatent bien sur les bords de la Loire. Au XVIIIème siècle, la culture du rosier s’installe à Doué la Fontaine, puis celle des fruitiers. Au XIXème siècle les Colporteurs de l’Oisans s’implantent en Anjou comme horticulteurs et André Leroy, pépiniériste angevin, développe à Angers la plus grande pépinière d’Europe de l’époque avec un catalogue de ses variétés en 5 langues. L’activité horticole ne cesse ensuite de se développer en Anjou et en région Pays de la Loire…

Au XXème siècle, la Vallée de l’Authion est aménagée pour en faire une terre horticole, sur une idée du ministre de l’Agriculture Edgar Pisani, qui souhaite en faire « la petite Hollande française ». A fin du XXème siècle, la Recherche et l’Enseignement Supérieur se développent, donnant rapidement naissance à un pôle végétal rassemblant Recherche, Enseignement et Entreprises, précurseur du pôle VEGEPOLYS, labellisé « pôle de compétitivité à vocation mondiale » en 2005.

 

Le pôle de compétitivité VEGEPOLYS

L’Anjou, terre d’acclimatation et d’innovation, est aujourd’hui tapissé de paysages et de productions spécialisées (pépinières, horticulture ornementale, fruits, légumes, semences, plantes médicinales et aromatiques, vin, cidre, agrofourniture et agroéquipement) de laboratoires et de formations. Ce sont 30 000 emplois en Pays de la Loire, 450 chercheurs et 2 500 étudiants à Angers qui forment ensemble le pôle de compétitivité Végépolys.

Ce pôle est un naisseur de projets, pour produire des innovations, préserver la biodiversité, pour développer l’agroécologie vers une agriculture durable, pour une alimentation saine, pour une ville végétale bonne à vivre. Autant d’innovations qui permettront aux entreprises de se développer, d’exporter et de créer des emplois pour les jeunes qui viennent se former en Anjou.

 

Ressources pour approfondir votre connaissance du pôle professionnel végétal régional

 

  • Pour en savoir plus sur le pôle professionnel du végétal en Anjou :

         Ouvrage en ligne « Du roi René à Végépolys- Les plantes naissent et fleurissent en Anjou« 

        Angers et le végétal –  Télécharger le dossier de présentation complet en pdf

 

 

  • Pour organiser un parcours de découverte professionnelle sur le végétal avec votre classe : L’École du végétal® accompagne les scolaires en Pays de la Loire dans leur découverte du secteur professionnel végétal, avec des visites de laboratoires, d’entreprises, d’écoles d’agronomie, pour les guider dans leur orientation.

 

  • Pour en savoir plus sur les évènements professionnels et grand public en lien avec le végétalVegepolys events