Santé

La recherche en santé à Angers

Angers compte un pôle santé organisé autour de la structure fédérative Icat (interactions cellulaires et applications thérapeutiques). Il rassemble près de 300 chercheurs et enseignants-chercheurs de l’Université d’Angers, de l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), du CNRS (Centre national de la recherche scientifiques), et des praticiens du CHU d’Angers et de l’Institut de cancérologie de l’Ouest. Ces laboratoires sont installés au sein de l’Institut de recherche et d’ingénierie en santé (Iris). Ce regroupement permet de fédérer les gros équipements de recherche installés sur des plateformes dotées de technologiques de pointe.

On y poursuit des recherches innovantes dans des domaines d’excellence comme en cancérologie ou dans des domaines plus émergents comme la médecine personnalisée et les nano-médicaments.  On y étudie également les maladies cardio-vasculaires et maladies des os, les troubles du métabolisme, ou encore certaines maladies tropicales. Les interfaces avec le végétal et l’informatique sont également prometteuses.

À une échelle régionale, les Pays de la Loire sont dotés d’un pôle de compétitivité, Atlanpole Biothérapie qui fédère les compétences de laboratoires, plateformes et entreprises d’Angers et de Nantes.L’enseignement supérieur en médecine et pharmacie s’appuie sur ces recherches.

Rendez-vous sur le site du pôle de compétitivité « Atlanpole Biothérapies » : www.atlanpolebiotherapies.com/.