Une vidéo pour mieux comprendre la basse vision

Terre des Sciences, le laboratoire MITOVASC (équipe PREMMI) de l’Université d’Angers, le Centre Régional Basse Vision et le CHU d’Angers ont réalisé une vidéo pour mieux comprendre la basse vision. Avec le concours de la SNCF, des actions de sensibilisation dans les gares d’Angers, Laval, Le Mans, Nantes et La Roche-sur-Yon ont également été menées par Terre des Sciences.


Un projet lauréat de l’appel à projet CLES* de la Région Pays de la Loire.
Cette vidéo a également reçu le concours du CHU de Nantes, de l’Université de Nantes, du CNRS, de l’INSERM. Avec le précieux concours de la SNCF.

 

EN SAVOIR PLUS SUR LA BASSE VISION

En France, plus d’un million de personnes souffrent de basse vision. Parmi elles, 120 000 sont en cécité légale. Diverses pathologies peuvent être en cause : glaucome, DMLA, cataracte etc. Les troubles induits, fortement handicapants, varient : perte de la vision périphérique, ou au contraire trouble de la vision centrale, ou encore vision floue.

Le territoire ligérien présente des acteurs couvrant l’intégralité de la prise en charge du patient atteint de pathologies de la vision : recherche fondamentale, diagnostic, traitement, rééducation, réadaptation et accompagnement sociétal, y compris professionnel.

  • le laboratoire MITOVASC (équipe PREMMI) de l’Université d’Angers pour la recherche sur les causes et mécanismes ;
  • Le CHU d’Angers pour la recherche, le diagnostic et la prise en charge des patients ;
  • Le laboratoire nantais Atlantic gene therapies et le CHU de Nantes pour la recherche de thérapies ;
  • Le Centre Régional Basse Vision (CRBV) pour la rééducation, la réadaptation et l’accompagnement sociétal des patients.

*Co-construction ligérienne pour l’émergence des savoirs